IMG_20181115_225842

Celui-ci j'en suis fière car il m'a fallu 7 mois d'essais, de nombreuses déceptions et quelques cheveux en moins avant de trouver LA bonne formulation pour obtenir un déodorant :

• Efficace, sans bicarbonate, ni alun, ni aucune substance parfumante.

• Non gras, qui pénètre rapidement et qui ne tâche pas les vêtements.

• Très doux et utilisable par tous les types de peaux même les plus sensibles.

• Avec une texture crème très légère qui puisse être mise en roll-on.

Moi je préfère le mettre en pot, je trouve que c'est plus simple à doser qu'un roll-on mais chacun son truc ! A savoir que très peu de produit suffit et que ce n'est pas parce-que tu en mettras plus que de raison qu'il sera plus efficace ; la taille d'un petit pois est amplement suffisant et pour assurer une bonne pénétration, le massage est vivement recommandé alors vive le pot (et les doigts propres avant de les mettre dedans ça va de soit) !

Petit rappel

Un déodorant ne bouche pas les pores et élimine les bactéries responsables des mauvaises odeurs sans bloquer la transpiration qui est absolument nécessaire au corps.

Si tu utilises des déodorants ou anti-transpirants du commerce et que tu souhaites passer au naturel, il faut au préalable détoxifier tes aisselles.

Recette

Phase A :

• 37.7% d'hydrolat de sauge officinale

• 16% de gel de lin

• 2% de glycérine végétale

• 0.3% de gomme xanthane

Phase B :

• 11% d'huile de coco vierge

• 10% de dry touch

• 6% de cire émulsifiante

• 4% de co-émulsifiant

• 4% de stéarate de magnésium

Phase C :

• 6% de complexe déodorant farnesol-lemonester

• 2% de decalact deo

• 1% de conservateur cosgard

Réalisation

Emulsion en 2 phases à 70°C.

Utilisation

Etale une toute petite noisette de crème sous tes aisselles propres et bien sèches jusqu'à pénétration complète.