14.11.18

Savon au Melt & Pour : recette de base

catalogue_melt_pour_base-savon-blanche-aloe-vera

Le Melt & Pour est la solution pour les débutants désireux de pouvoir fabriquer leurs savons et qui n'osent pas encore sauter le pas de la production à la soude mais pas que ! En effet, outre sa praticité qui permet de réaliser simplement et rapidement des savons, elle est aussi très ludique tant elle est personnalisable à l'infini. Et même si elle se suffit à elle-même, il serait dommage de ne pas y ajouter sa touche perso ! Ainsi tu peux créer des savons simples, selon tes besoins, colorés, parfumés, avec des inclusions, au lait, au miel, surgras, t'éclater à faire des étages de couleurs différentes...et j'en passe !

C'est une activité que tu peux réaliser avec tes enfants qui, en général, adorent participer et sont ensuite tout fiers de se laver avec leur création.

Grâce au Melt & Pour, tu peux aussi réaliser des petits cadeaux personnalisés de dernières minutes. Un petit emballage sympa et hop ça fait plaisir !

Conseil

N'achète pas n'importe quelle base et lis bien les compositions car certaines ne sont pas clean du tout ! Pour ma part, j'utilise la plupart du temps la base blanche (celle de la photo) de chez Aroma zone, elle est enrichie en aloe vera et en huiles bio puis de temps en temps la transparente lorsque je veux faire des inclusions qui soient mises en valeur.

Ci-dessous, je vais te donner deux recettes de base, une toute simple juste colorée et parfumée et une à personnaliser selon tes besoins ou tes envies.

Recette de base pour un savon simple

Phase A :

• 97% de base Melt & Pour

• 0.5% de colorant (micas, oxydes, poudre de plante...etc)

Phase B :

• 2.5% de parfum (fragrance ou huile essentielle)

Recette de base pour un savon personnalisé

Phase A :

• 90% de base Melt & Pour

Phase B :

• 10% d'actifs, colorant* et parfum*

(* : Facultatif)

Réalisation

• Faire fondre la phase A au bain-marie.

• Eteindre le feu tout en laissant le récipient au-dessus du bain-marie (cela permet au Melt & Pour de ne pas se solidifier trop vite) puis incorporer la phase B en mélangeant bien entre chaque ajout.

• Couler la préparation en moule et laisser solidifier à l'air ambiant quelques heures.

• Démouler puis laisser de côté 24 à 48h avant utilisation.

Utilisation

Comme un savon classique.

Quelques exemples d'actifs

Huile végétale, beurre végétal, lait ou yahourt en poudre, exfoliant (pulpe de coco, pépins de fraise, coque de noix en poudre, café moulu...etc), miel, hydrolat, infusion, vitamine E, pétales de fleurs, argile, poudre de plante...etc

Si tu ajoutes un ingrédient lourd, comme un exfoliant par exemple, il faudra couler la préparation lorsqu'elle aura légèrement épaissie afin que les particules restent en suspension et ne tombent pas au fond du moule.

Pourquoi attendre 24 à 48h avant d'utiliser mon savon ?

Tu peux l'utiliser sitôt le démoulage mais je conseille toujours d'attendre afin de voir s'il ne change pas d'aspect. De plus, si tu y as ajouté des actifs, cela permet qu'ils imprègnent bien le savon afin d'optimiser leurs effets.

Posté par AudLy à 01:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


09.11.18

Mes 10 conseils aux débutants

conseil

Il n'est pas toujours simple de débuter, on se perd sur des tas de sites ou blogs en tous genres, on pioche à gauche, à droite, on a envie de tout tester, de se prendre pour une reine de la tambouille et au final et bien on fait beaucoup d'erreurs ! Résultat, le portefeuille fait la tronche, on se retrouve avec des tas d'ingrédients inutiles qui se périment parfois avant d'avoir été utilisés, on n'obtient pas toujours le résultat escompté et surtout, on réalise qu'on a été bête de se lancer bêtement dans l'aventure !

Mes 10 conseils pour bien débuter

01 • Ne te lance jamais dans la cosmétique maison sans avoir au préalable pris connaissance de la législation et des bonnes pratiques de fabrication.

02 • Réfléchis ta recette, ne suis pas tout bêtement une formule trouvée sur le net qui te fait envie car ce qui est bon pour les uns ne l'ai pas forcément pour d'autres. Evalue tes besoins en fonction de ta peau, tes cheveux et du ciblage désiré.

03 • Tiens impérativement un carnet de bord avec tes formules et note sur chacune d'elle les + et les - afin de voir si tu dois modifier les pourcentages ou les ingrédients pour l'améliorer.

04 • Consulte scrupuleusement les fiches produits des fournisseurs. Certains ingrédients ne sont pas compatibles entre-eux tandis que d'autres ont les mêmes fonctions (notamment les actifs).

05 • Fabrique en petite quantité et de manière minimaliste. Un produit n'a besoin que de quelques ingrédients bien ciblés pour être efficace. Plus tu en ajouteras, plus le risque de mauvaises réactions sera élevé.

06 • Préfère des matières certifiées par un label et des huile issues de première pression à froid, c'est un peu plus cher mais tu es sûre d'avoir un ingrédient de qualité. Evite absolument les produit dits "raffinés" !

07 • Ne te laisse jamais avoir par les sites marchands qui poussent le client à la consommation à coups de recettes conseils. Ils sont là pour faire du marketing et trouvent toujours des tas d'astuces pour te piéger (multiplications des ingrédients de même fonction ou inutiles, programmes de fidélité qui te fait dépenser beaucoup...etc).

08 • Toujours attendre 48h avant d'utiliser ton produit fini afin de voir s'il n'a pas changé d'aspect ou d'odeur. Si c'est une première fois que tu fais cette formule, toujours faire un test cutané de 24h dans le pli du coude avant de l'utiliser sur une zone étendue. 

09 • Toujours étiqueter ton produit avec la date de fabrication (et éventuellement la date limite d'utilisation), la composition et la contenance (cela te permettra de voir combien de temps il t'a fallu pour l'utiliser).

10 • Surveille tes produits sur la durée et jette-les si tu es sceptique (aspect différent, mauvaise odeur, déphasage...etc).

Posté par AudLy à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Entretien ménager : les indispensables

atap-menage-repassage

Se lancer dans la conception de tes propres produits ménagers implique d’avoir quelques indispensables dans tes placards. Voici une petite liste d'ingrédients polyvalents et de leurs propriétés afin d’être paré ! Ils te permettront de réaliser crème à récurer, produit vaisselle, assouplissant, pierre d'argile, lessive...etc.

Tu peux trouver la plupart d'entres eux dans un magasin bio près de chez toi ou à défaut, sur internet.

Bicarbonate de soudeDégraissant, nettoyant, détachant, blanchissant doux, anti-odeur, neutralisant des acides, adoucisseur d’eau, fongistatique, récurant et abrasif doux

Cristaux de soudeDégraissant, nettoyant puissant, détachant, blanchissant, adoucisseur d’eau et fongicide

Percarbonate de soudeDétachant, blanchissant puissant, désinfectant, antibactérien, fongicide, désodorisant, dégraissant et nettoyant puissant

Savon ménager et savon noirNettoyant, dégraissant et détachant

Vinaigre blanc et acide citriqueAcidifiant, détartrant, élimine la rouille, effervescent au contact de bicarbonate ou cristaux de soude, neutralisant de calcaire et assouplissant pour les vêtements

Carbonate de calciumAbrasif très doux pour les surfaces fragiles

Argile blancheAbsorbante de graisses et impuretés, dégraissante, abrasif doux et apporte de la consistance aux mélanges

Huile essentielle de citronParfume, désodorise, antiseptique, antibactérienne, antivirale et assainit l’air

Huile essentielle de lavandin et lavandeBonne odeur de propre, antiseptique et éloigne les moustiques

Huile essentielle de tea treeAntibactérienne et antifongique

Huile essentielle d’eucalyptus radiéParfume et rafraichit, antiseptique et assainit l’air

Huile essentielle de pin sylvestreParfume et rafraichit, antiseptique et assainit l’air

Huile essentielle de citronnelle et lemongrassAnti-moustique et éloigne les insectes

Huile essentielle de cèdre de l’atlasAnti-mites, rafraichit et assainit l’air

Huile essentielle de laurier nobleAntibactérien et fongicide

Huile essentielle de pamplemousseParfume, désodorise et antiseptique

Cette liste est non exhaustive, il s'agit du B.A.BA pour démarrer. Il existe un très grand nombre d'autres produits dont tu prendras connaissance au fur et à mesure de tes découvertes sur la blogosphère !

Posté par AudLy à 03:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Produits et accessoires pour débuter

43e4_Pour_bien_commencer

Il n'est pas toujours évident de savoir par où commencer et dans quoi investir pour débuter. Je te donne ici le kit parfait du débutant ! Il te permettra de concevoir tes premières crèmes, shampoings...etc et de te sentir plus à l'aise face à la multitude de matières premières proposées chez les divers vendeurs. Plus tu prendras confiance, plus tu agrandiras cette liste au fil de tes envies de nouvelles expériences.

 Je te conseille toutefois de faire attention à ce que tu achètes, au début, on a envie de tout et on achète bien souvent n'importe quoi. Il ne faut pas acheter tel ou tel ingrédients en se disant "tiens je ne l'ai pas celui-là !" ou "il a l'air intéressant, je le prends je verrai ce que j'en fais" NON ! Ne fais jamais ça !

Beaucoup ont les mêmes propriétés et deviennent donc double emploi, ce qui est totalement inutile et pour ton portefeuille, et pour ton placard, qui n'a pas besoin d'être plein à craquer car ce sont des matières fragiles.

Réfléchis à ce dont tu as réellement besoin et commande en fonction sans te fier aux propositions parfois alléchantes des commerces, ou à leur suggestions !

Prêt pour la liste ? On y va !

Ce que tu as certainement déjà à la maison

• Casserole

• Récipients en inox ou verre de plusieurs tailles

• Fouet

• Spatule maryse

• Batteur et mixeur plongeur électrique

• Petit entonnoir

• Pots en verre vides (miniatures, petits et grands)

• Bocaux en verre

• Anciens contenants vides (gel douche, crème, lessive liquide...etc)

• Alcool à 70°

• Moule individuel en silicone

 

Ce dont tu as besoin pour bien débuter

• Balance de précision à 0.01g près

• Papier pH

• Gants en latex à usage unique

• Fouet émulsionneur

• Bécher

• Huile végétale adaptée à ton type de peau

• Huile végétale adaptée à ton type de cheveux

• Caprylis (agent émollient au toucher non gras)

• Beurre dur (karité, cacao...etc)

• Beurre mou (karité nilotica, mangue...etc)

• Cire émulsifiante*

• Emulsifiant BTMS

• Acide stéarique

• Glycérine végétale

• Hydrolat*

• Cire d'abeille

• Gomme xanthane

• Fragrance

• 1 ou 2 huiles essentielles*

• 2 ou 3 actifs*

• Colorant végétal

• Conservateur cosgard

• Tensioactifs solides SCI et SCS

• Arrow root

• 1 ou 2 poudres de plantes*

(* : A choisir en fonction du ciblage désiré)

Cela peut te paraitre beaucoup, mais c'est l'investissement de début, une fois que tu as tout ça, tu es tranquille et tu n'auras plus qu'à acheter au besoin par la suite !

Posté par AudLy à 03:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF)

116323281

Avant de débuter, il est nécessaire de prendre connaissance des règles d’hygiène optimales en cosmétique homemade appelées Bonnes Pratiques de Fabrication ou BPF. Les respecter augmentera considérablement la durée de conservation de tes produits même si tu y ajoutes un conservateur naturel. Les formules contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat...) sont très sensibles aux microbes. Il est donc indispensable de suivre une hygiène parfaite !

Avant

  • Pour tout ce qui est en plastique ou silicone, nettoyage à l'eau savonneuse suivi d'un séchage à l'aide d'un chiffon propre non pelucheux et désinfection à l'alcool à 70°.
  • Pour tout ce qui est en verre ou inox, stérilisation pendant 10mn dans de l'eau bouillante suivi d'un séchage à l'aide d'un chiffon propre non pelucheux et désinfection à l'alcool à 70°.
  • Nettoyage à l'eau savonneuse du plan de travail et de la balance suivi d'un séchage à l'aide d'un chiffon propre non pelucheux et désinfection à l'alcool à 70°.
  • Lavage minutieux des mains au savon (sans bijoux) suivi d'une désinfection au gel hydroalcoolique puis du port d'une paire de gant à usage unique.
  • Port d'un masque et de lunettes de protection si la formule contient des produits pulvérulents (SCI, poudres ayurvédiques...) et d'une combinaison à usage unique ainsi que de chaussures fermées si utilisation de produits dangereux (soude...).

Pendant

  • On évite de travailler au courant d'air sauf exceptionnellement lors de certaines étapes en savonnerie.
  • Utilisation d'ustensiles uniquement en inox, silicone ou verre pour prélever les matières premières et faire les mélanges. On n'utilise jamais le même ustensile pour différents produits.
  • On ne met jamais les doigts dans la préparation, même avec des gants !
  • On évite les va-et-vients au dessus de la préparation.
  • Lors du transfert, si on met de la préparation sur l'extérieur du contenant ou autre, on essuie le surplus à l'aide d'un chiffon propre non pelucheux imbibé d'alcool à 70°.

Après

  • Nettoyage de tout le matériel utilisé à l'eau savonneuse suivi d'un séchage à l'aide d'un chiffon propre non pelucheux et d'une désinfection à l'alcool à 70°.
  • Cas particulier de la savonnerie : vaporiser du vinaigre blanc sur les ustensiles et récipients puis laisser agir 15mn avant de procéder au nettoyage comme indiqué ci-dessus.
  • Cas particulier de la cire : essuyer à chaud les ustensiles et récipients à l'aide d'un sopalin puis procéder au nettoyage comme indiqué ci-dessus.
  • Etiquetage du produit sans oublier la date de fabrication et la date limite d'utilisation.
  • Stockage des cosmétiques au frais de préférence (surtout ceux contenant une phase aqueuse importante) et conservation des savons sur des supports aérés (idéalement surélevés) dans un endroit frais et ventilé.
  • Surveillance de l’état des produits. Si, au cours de l’utilisation, tu remarques un changement au niveau de l’odeur, de la couleur ou même de la texture, il faut le jeter. Les cosmétiques faits maison ont une foule d’avantages mais ont aussi l’inconvénient d’être très sensibles aux bactéries, surtout ceux contenant de l’eau, puisqu’ils ne contiennent pas de conservateurs synthétiques. Dans le doute, il vaut toujours mieux s’abstenir. Même dans des conditions de stockage optimales, il arrive quelques fois qu’un soin tourne ou moisisse. De même pour les savons, ils peuvent être sujets à l'oxydation ou être caustiques (signe qu'il y a eu un loupé dans la recette ou encore que la soude a été mal dissoute), vérifier l'aspect régulièrement et s'assurer qu'ils ont utilisables en faisant le test de la langue. Si ça pique mais qu'il ne présentent pas un aspect suspect, les laisser curer quelques semaines supplémentaires puis vérifier de nouveau. Si ça pique encore, il faut les jeter.

A savoir

Les cosmétiques faits exclusivement d’huiles végétales et d’huiles essentielles se conservent très longtemps car ils ne contiennent pas d’eau et ne nécessitent donc pas d’ajout de conservateur.

Quelques conseils

  • Favorise des flacons airless ou à pompe qui seront plus faciles à nettoyer et désinfecter. Cela évitera également de mettre les doigts dans la préparation et donc d'y limiter l'introduction de microbes, ainsi ils se conserveront plus longtemps.
  • Fais de petites quantité qui seront rapidement utilisées. Il vaut mieux faire régulièrement tes produits plutôt que de voir grand et risquer de devoir jeter s'il n'est pas utilisé à temps ou s'il vire.
  • Certaines formules, comme les préparations à base d'huiles essentielles (qui peuvent endommager le plastique), nécessitent impérativement d'être conservées dans des flacons en verre teinté afin que la lumière n'altére pas leurs propriétés.
  • Certains ingrédients ne sont pas compatibles dans une même formule, réfléchis ta recette en consultant scrupuleusement les fiches techniques de chaque produit et pose-la sur papier avant de te lancer.

Le principal à retenir est là ! Tu trouveras des petits conseils et astuces par ci par là dans la lecture des mes autres articles !

Posté par AudLy à 02:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08.11.18

Réglementation cosmétique

116323500

La cosmétique home made, appelée aussi DIY (Do It Yourself), a plus que jamais le vent en poupe ! Les cosméteuses ou tambouilleuses s’initient sur Internet ou lors de formations-ateliers, traquent leurs recettes auprès des plus expérimentées, achètent leur ingrédients chez Aroma zone, Huiles & Sens ou encore My Cosmetik, et se lancent dans leurs recettes. Mais pourquoi un tel engouement ? Tout d’abord, il y a l’envie de maitriser les produits que l’on se met sur la peau et surtout celle d’utiliser un minimum d’ingrédients, juste l’essentiel, pour apporter à sa peau ce dont elle a besoin. Ensuite, il y a l’aspect économique et enfin, la fierté d’avoir réalisé ses propres produits et de pouvoir le dire au monde entier !

Nombreux sont ceux qui offrent et vendent leurs produits sans connaitre les règles essentielles et surtout la loi ! C’est pour cela qu’ici, je vais te parler législation. Pour que tous ceux pensant "bien faire" prennent conscience qu’ils sont soit en faute, soit qu’ils risquent gros à distribuer leurs fabrications maison sans quelques petites vérifications obligatoires au préalable pour éviter d’éventuelles répercutions sur la santé de la personne recevant le fameux produit. Nous sommes tous différents et nos organismes ne réagissent pas de la même façon face à certains ingrédients cosmétiques utilisés et parfois très actifs. De même, certaines personnes peuvent avoir des allergies non connues auparavant et avoir des réactions pouvant mener à la mort.

Définition du mot "COSMETIQUE"

Selon le Code la Santé Publique, est considérée comme cosmétique : "Toute substance ou préparation destinée à être mise en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, notamment l’épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, lèvres et les organes génitaux externes, ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d’en modifier l’aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger des odeurs corporelles".

Les différentes catégories
  • Crèmes, émulsions, lotions, gels et huiles pour la peau (mains, visage, pieds)
  • Masques de beauté, à l’exclusion des produits d’abrasion superficielle de la peau par voie chimique
  • Fonds de teint (liquides, pâtes, poudres)
  • Poudres pour maquillage, poudres à appliquer après le bain, poudres pour l’hygiène corporelle et autres poudres
  • Savons de toilette, savons déodorants et autres savons
  • Parfums, eaux de toilette et eaux de Cologne
  • Préparations pour le bain et la douche (sels, mousses, huiles, gel et autres préparations)
  • Dépilatoires
  • Déodorants et antisudoraux
  • Teintures capillaires et décolorants
  • Produits pour l’ondulation, le défrisage et la fixation
  • Produits de mise en plis
  • Produits de nettoyage (lotions, poudres, shampoings)
  • Produits d’entretien pour la chevelure (lotions, crèmes, huiles)
  • Produits de coiffage (lotions, laques, brillantines)
  • Produits pour le rasage (savons, mousses, lotions et autres produits)
  • Produits de maquillage et démaquillage du visage et des yeux
  • Produits destinés à être appliqués sur les lèvres
  • Produits pour soins dentaires et buccaux
  • Produits pour les soins et le maquillage des ongles
  • Produits pour les soins intimes externes
  • Produits solaires
  • Produits de bronzage sans soleil
  • Produits permettant de blanchir la peau
  • Produits antirides
  • Bougies de massage

A la question "Est-ce que je peux vendre les cosmétiques que je fabrique ?", il y a deux réponses : Oui et Non. Nous allons voir cela un peu plus en détail ci-dessous.

Si tu souhaites commercialiser tes produits, c’est-à-dire les vendre (à qui que ce soit, même des proches !) tu dois suivre une procédure strictement règlementée :

  • Avoir un établissement cosmétique déclaré
  • Nommer des responsables qualifiés (fabrication, conditionnement, contrôle qualité…etc)
  • Déclarer tes formules aux centre antipoison
  • Constituer et conserver un dossier pour chaque produit comprenant bon nombre d’élément obligatoires (évaluation de sécurité, méthode de fabrication, composition qualitative et quantitative…etc)

Avant de mettre un produit sur le marché :

  • Tu dois soumettre le produit à de nombreux test obligatoires selon l’usage prévu
  • Le contenant et l’emballage doivent comporter les coordonnées du fabricant ou du responsable de la mise sur le marché
  • Vérifier que les produits sont conformes à la réglementation française et européenne
  • Les mentions suivantes doivent être inscrites en Français sur le récipient et l’emballage :
→ Date de durabilité minimale : "A utiliser de préférence avant fin"
→ Précautions particulières d’emploi et avertissements
→ Indication du pays d’origine pour les produits fabriqués en dehors de l’UE
→ La fonction du produit, sauf si cela ressort de la présentation du produit
→ Allégations et revendications : certaines allégations sont réglementées par le Code Produits Cosmétiques de l’ARPP (Autorité de Régulation de la Publicité Professionnelle). L’ANSM a également établit des recommandations concernant certaines catégories de produits cosmétiques

Consulte le document de l’ANSM pour connaître la réglementation en détail intégrant les nouvelles dispositions du règlement (CE) n°1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques

Autant dire que tu auras bon nombre de démarches obligatoires pour vendre tes produits en toute conformité !

En cas de contrôle ou de dénonciation de tes activités, si tu vends sans avoir rempli au préalable toutes les démarches nécessaires, tu peux être condamné à 2 ans de prison et 30 000€ d’amende, d’une interdiction de vendre tes produits et de la confiscation de toute la marchandise destinée a être vendue illégalement, sans compter les dommages et intérêts en cas de dommages causés à un tiers par l’utilisation de tes produits.

Cependant, il n’existe, à ce-jour, aucune loi interdisant de les offrir. Toutefois, assure-toi de respecter ces quelques règles :

  • S'assurer que la personne n’a pas d’allergie connue
  • Vérifier ses besoins cosmétiques (type de peau, de cheveux…etc)
  • Eviter les ingrédients réputés sensibilisants ou allergisants (notamment les huiles essentielles)
  • Réaliser tes produits dans des conditions optimales d’hygiène et en suivant les bonnes pratiques de fabrication
  • Vérifier que ton produit est stable et inoffensif (offre un produit que tu as déjà testé et approuvé)
  • Faire une étiquette produit indiquant la liste complète des ingrédients (et la notice d’utilisation si besoin)
  • Demander à la personne de faire un test cutané pendant 24h sur une petite zone avant d’utiliser ton produit sur une zone étendue
  • L’avertir que si le produit change d’odeur ou de texture, il faut le jeter

En cas de problème avec le produit cosmétique offert (mauvaise formulation, allergie, surdosage d’ingrédients), tu engages ta responsabilité civile. Il faudra faire intervenir les assurances auxquelles tu as souscrites pour réparer les dommages causés au tiers.

Posté par AudLy à 17:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,